Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
Search in posts
Search in pages

Le programme de début mars du Cinémobile

Le thème de ce mois-ci : vivre ensemble ! avec une sélection de films qui incitent à la rencontre entre petits et grands, et un focus sur la cérémonie des César 2021 avec les films soutenus par Ciclic où l’animation est à la fête …

Vivre ensemble

En écho à la fête des grands-mères, le Cinémobile convie petits et grands à se retrouver pour partager ensemble quelques moments de bonheur grâce à une sélection de courts métrages d’aujourd’hui et d’images d’archives pour retrouver la mémoire des temps anciens.

Tout d’abord avec deux courts métrages de moins de 5 minutes chacun : Slurp de Florent Hill et Air Frais de Guillaume Darbellay. Les deux fictions mettent en scène le lien qui unit un enfant à ses grands-parents.

Slurp est un film tendre et intergénérationnel où un petit garçon essaie de corriger une mauvaise habitude que sa grand-mère a prise à table, et Air frais, un film touchant, sensible et généreux où une petite fille va réussir à rompre l’isolement de son grand-père grâce à la réalité virtuelle.  

Toujours en lien avec le rapport enfants et grand-parents, découvrez un film amateur de 1955 issu de la plateforme Mémoire du pôle patrimoine de Ciclic. Ce film 16mm muet et en couleur est un film de famille dans lequel trois jeunes enfants profitent des joies de la neige pour faire une bataille de boules de neige et faire un bonhomme de neige sous l’œil amusé de leur grand-père. 

Les césar 2021

Les nominations des César 2021 sont désormais révélées et 6 films soutenus font l’objet d’une prestigieuse nomination à la cérémonie des prix du cinéma français, dont 5 films d’animation. Une belle reconnaissance pour Ciclic et la Région Centre-Val de Loire qui s’engagent depuis de nombreuses années dans le soutien à ce genre cinématographique toujours inventif et audacieux.

Dans la catégorie Meilleur film d’animation est nominé Calamity, une enfance de Martha Jane Cannary de Rémi Chayé. Le film racontant l’enfance imaginaire de Martha Jane Cannary, alias Calamity Jane est sorti en salles le 14 octobre, après un parcours impressionnant dans les festivals du monde entier. Nul doute que le film retrouvera les spectateurs à la réouverture des salles de cinéma, pourquoi pas avec un César ?

Dans la catégorie Meilleur court métrage d’animation, 4 ont été soutenu par Ciclic-Centre-Val de Loire. Tout d’abord, Bach-Hông d’Elsa Duhamel où l’on suit Jeanne vivant au Vietnam durant la guerre. Elle devra fuir son pays lorsque les communistes envahiront le Saigon. [Ce film est visible en ligne sur le Youtube d’Arte]

Le second nominé est L’Heure de l’Ours d’Agnès Patron, au résumé plutôt énigmatique : Ce soir-là, les maisons prendront feu. Les hommes et les femmes se mettront à trembler. Les enfants se rassembleront en hordes hurlantes, dansant seuls parmi les cendres, rappelant à eux les ours sauvages. Car le cri d’un seul suffira à tous les réveiller ! [Ce film est visible en ligne sur le Youtube d’Arte]

Le troisième nominé a été mis en avant le mois dernier sur le site de Ciclic : La Tête dans les orties de Paul Cabon. Suivez Bastien et ses amis dans l’exploration d’une zone interdite. [Ce film est visible en ligne sur KuB, la plateforme de Films en Bretagne]

Le dernier nominé est plus destiné aux enfants : L’Odyssée de Choum de Julien Bisaro. C’est l’histoire d’une petite chouette tombée de son nid suite à une tempête qui se cherche une maman, chouette ou non.

Retrouvez tout le programme et les informations sur le site du Cinémobile.

Articles récents :

Haut de page